Programme de neurosciences

Le domaine des neurosciences englobe l'étude du système nerveux, y compris le cerveau, la moelle épinière et le système nerveux périphérique. Ces organes représentent un vaste réseau de cellules spécialisées qui transmettent de l'information pour contrôler, réguler et coordonner les fonctions du corps. À l'IRHO, le programme de recherche en neurosciences comporte des études cliniques et des recherches scientifiques de base aux niveaux moléculaire et électrophysiologique. Ces recherches visent à élargir notre compréhension des maladies neurologiques et d'élaborer des traitements connexes. Les initiatives multidisciplinaires en ce sens, tant individuelles que collectives, s'inscrivent dans un vaste éventail de thèmes généraux, notamment la transmission intracellulaire de signaux; la mort, la protection, la résistance et la récupération (surtout en ce qui a trait à l'ischémie cérébrale et aux accidents ischémiques cérébraux); la communication et la différenciation cellulaire, et la réaction des cellules aux perturbations.

Plus particulièrement, les projets en cours sont axés sur la communication cellulaire et la transmission de signaux dans le système nerveux; le rôle des protéines signalisatrices impliquées dans la restructuration cytosquelettique à la suite d'un accident cérébrovasculaire; les mécanismes moléculaires qui régissent la dissémination des neurotransmetteurs et la stimulation des canaux ioniques; les circuits neuroniques du cerveau et de la moelle épinière qui régissent les fonctions neuro-endocriniennes et autonome; les circuits neuroniques qui traitent les signaux sonores; la réponse cellulaire et la dégénérescence axonale à la suite d'une ischémie; les mécanismes moléculaires de la pharmacothérapie; les marqueurs moléculaires et l'expression génétique codant la récupération du cerveau; les mécanismes déclencheurs de la mort des cellules et les agents neuroprotecteurs et les manipulations génétiques favorisant la récupération du cerveau; la régulation de la survie des neurones dans certains états pathophysiologiques; les gènes du cycle cellulaire et leurs impacts sur la différenciation et la mort des cellules; le transport à travers les membranes; la régulation du volume et de l'aire de surface des neurons; de nouvelles approches en matière de diagnostic et de traitement d'accidents cérébrovasculaires; et de nouveaux traitements pour les patients atteints de la maladie de Parkinson et les troubles de mouvement connexes. Une bonne partie de ces recherches visent à améliorer notre capacité d'aider les patients qui souffrent d'affections neurologiques et de santé mentale.

Pour obtenir plus de détails, consultez recherche sur les accidents cérébrovasculaires à l'IRHO ou la Consortium pour la recherche sur le Parkinson.