Programme de médecine régénératrice

QuoteLa recherche sur les cellules souches a ouvert la voie au potentiel transformateur de la médecine régénératrice. Les cellules souches ont la capacité de réparer ou de remplacer les tissus endommagés par un traumatisme ou une maladie. En exploitant ce pouvoir, la thérapie régénératrice, qui pénètre dans le milieu clinique, est pleine de promesses. Plus nous comprendrons les cellules souches, plus nous avancerons vers une ère dans laquelle nous pouvons imaginer des traitements pour certaines des maladies les plus dévastatrices du monde.

L’Institut de recherche de l’Hôpital d’Ottawa (IRHO), en collaboration avec l’Université d’Ottawa, est un important centre pour le secteur grandissant de la recherche sur les cellules souches. Notre programme est unique au Canada et à l’étranger en raison de son approche multidisciplinaire selon laquelle les biologistes des domaines du développement et de la biologie cellulaire et moléculaire travaillent en collaboration avec des bio-informaticiens, des scientifiques cliniques et des cliniciens dans des établissements communs. Nous avons accès à des installations pour la recherche génomique et protéomique ainsi qu’à des salles blanches observant les bonnes pratiques de fabrication (BPF) qui sont indispensables à l’application des découvertes fondamentales au milieu clinique, ici même à Ottawa.

Nos chercheurs font des découvertes scientifiques importantes sur les mécanismes fondamentaux qui régulent la fonction des cellules souches, et font des progrès passionnants en matière de développement de nouveaux traitements de maladies cardiaques, pulmonaires et musculaires, ainsi que de la sclérose en plaques, de la perte de vision, du diabète, des accidents vasculaires cérébraux, du choc septique et des traumatismes crâniens et médullaires.

Notre recherche s’articule autour des trois grands objectifs suivants :

  • Étudier les mécanismes fondamentaux qui régulent la fonction des cellules souches pluripotentes et propres aux tissus en utilisant les outils de l’épigénétique, de la génomique et de la protéomique;
  • Entreprendre des études précliniques rigoureuses pour comprendre comment des traitements expérimentaux fonctionnent et concevoir la meilleure approche pour leur utilisation;
  • Concevoir et mener des essais cliniques en phase précoce pour évaluer des produits biothérapeutiques novateurs, avec l’appui d’une infrastructure dédiée au traitement de produits de thérapie cellulaire de qualité clinique et d’une expertise dans la gestion des essais et de la conformité réglementaire.

Quote2Le Programme de médecine régénératrice emploie plus de 250 scientifiques en recherche fondamentale et clinique, stagiaires et personnel de recherche, travaillant tous sous la direction du Dr Michael Rudnicki, biologiste de cellules souches de renommée mondiale. Le programme héberge le Centre de recherche sur les cellules souches Sprott, le Centre de médecine régénératrice Sinclair et le Centre de recherche sur la vision. Il est aussi le siège du Réseau de cellules souches du Canada (également sous la direction du Dr Rudnicki).

Nos centres de recherche

  • Le Centre de recherche sur les cellules souches Sprott a été construit en 2006, grâce à un généreux don de 7 millions de dollars d’Eric et de Vizma Sprott. Pour en savoir plus, lire le communiqué et voir la vidéo sur le 5e anniversaire du Centre Sprott.
  • Le Centre de recherche sur la vision a été créé en 2013 afin de promouvoir la collaboration entre les chercheurs du Centre et ceux en médecine régénératrice en vue d’obtenir de meilleurs résultats.
  • Le Centre de médecine régénératrice Sinclair a été créé en 2014 en l’honneur de Bill et Joyce Sinclair. Pour en savoir plus, lire le communiqué.