De minuscules fragments de cellules dans le sang peuvent-ils aider à suivre l’évolution de l’amyotrophie spinale?

le 11 avril 2018


Robin Parks, Ph.D., a reçu 150 000 $ de CureSMA pour voir si de minuscules fragments de cellules appelées exosomes permettraient de suivre l’évolution de l’amyotrophie spinale et sa réaction aux traitements. L’amyotrophie spinale est la plus importante cause génétique de décès infantile. La faiblesse musculaire débilitante et souvent mortelle qu’elle entraîne est causée par un manque de protéine SMN. Il semble que le traitement serait plus efficace s’il était administré le plus tôt possible. Cependant, en l’absence d’un test biologique, il est difficile d’évaluer l’efficacité de traitements expérimentaux chez les nouveau-nés. L’équipe de Robin Parks avait déjà découvert que des exosomes libérés naturellement dans le sang contiennent un taux de protéine SMN semblable à celui qui se trouve dans les cellules nerveuses et musculaires affectées. Avec ces fonds, l’équipe pourra continuer ses travaux afin de déterminer si l’analyse du taux de SMN à l’aide d’exosomes est pratique et exacte.

Co-investigators: Jodi Warman Chardon, Hugh McMillan, Rashmi Kothary, Chris Lorson

Cette recherche se fait en collaboration avec le Centre hospitalier pour enfants de l’est de l’Ontario et l’Université du Missouri. Dr. Parks’ research is possible because of generous support for Regenerative Medicine at The Ottawa Hospital.

L’Hôpital d’Ottawa : Inspiré par la recherche. Guidé par la compassion.


L’Hôpital d’Ottawa est l’un des plus importants hôpitaux d’enseignement et de recherche au Canada. Il est doté de plus de 1 100 lits, d’un effectif de quelque 12 000 personnes et d’un budget annuel d’environ 1,2 milliard de dollars. L’enseignement et la recherche étant au cœur de nos activités, nous possédons les outils qui nous permettent d’innover et d’améliorer les soins aux patients. Affilié à l’Université d’Ottawa, l’Hôpital fournit sur plusieurs campus des soins spécialisés à la population de l’Est de l’Ontario. Cela dit, nos techniques de pointe et les fruits de nos recherches sont adoptés partout dans le monde. Notre vision consiste à améliorer la qualité des soins et nous mobilisons l’appui de toute la collectivité pour mieux y parvenir. Pour en savoir plus sur la recherche à L’Hôpital d’Ottawa, visitez www.irho.ca

L’Université d’Ottawa : Un carrefour d’idées et de cultures


L’Université d’Ottawa compte plus de 50 000 étudiants, professeurs et employés administratifs qui vivent, travaillent et étudient en français et en anglais. Notre campus est un véritable carrefour des cultures et des idées, où les esprits audacieux se rassemblent pour relancer le débat et faire naître des idées transformatrices. Nous sommes l’une des 10 meilleures universités de recherche du Canada; nos professeurs et chercheurs explorent de nouvelles façons de relever les défis d’aujourd’hui. Classée parmi les 200 meilleures universités du monde, l’Université d’Ottawa attire les plus brillants penseurs et est ouverte à divers points de vue provenant de partout dans le monde. www.uottawa.ca

Personnes ressource pour les médias


Amelia Buchanan
Spécialiste principale des communications
Institut de recherche de l’Hôpital d’Ottawa
Bureau : 613-798-5555, x 73687
Cell. : 613-297-8315
ambuchanan@ohri.ca