Une jeune entreprise ontarienne reçoit 41,4 millions $US pour faire avancer l’immunothérapie contre le cancer

le 2 novembre 2016

Turnstone Biologics Inc. félicitée par ses partenaires


L’Hôpital d’Ottawa, le Centre hospitalier pour enfants de l’est de l’Ontario (CHEO), l’Université d’Ottawa et l’Université McMaster félicitent Turnstone Biologics Inc. pour avoir obtenu 41,4 millions $US en nouveaux investissements privés.

Fondée en 2015 pour favoriser l’élaboration d’immunothérapies novatrices contre le cancer, l’entreprise utilise une technologie issue de la recherche menée par John Bell, Ph.D. (L’Hôpital d’Ottawa et l’Université d’Ottawa - au centre), Brian Lichty, Ph.D. (Université McMaster - à droit) et David Stojdl, Ph.D. (CHEO et l’Université d’Ottawa - à gauche).

Le produit le plus avancé de Turnstone est un virus oncolytique Maraba génétiquement modifié de manière à exprimer l’antigène A3 associé au mélanome (MAGE-A3). Le produit fait l’objet d’un essai clinique dirigé par L’Hôpital d’Ottawa, avec le parrainage du Groupe canadien des essais sur le cancer et le financement de l’Institut ontarien de recherche sur le cancer. Les résultats devraient être publiés en 2017. Renseignements supplémentaires pour les patients.

Faits saillants et liens

  • Nous croyons qu’il s’agit du plus important fonds de capital de risque à Ottawa depuis 2013 et du deuxième en importance au Canada en 2016 (selon des données d’Investir Ottawa).
  • Il faut presque toujours des investissements privés pour développer des thérapies nouvelles, projet dont le coût peut dépasser 2,5 milliards $US.
  • En 2013, la prestigieuse revue Science qualifiait de « percée de l’année » l’immunothérapie contre le cancer.
  • De nombreux organismes ont appuyé l’équipe de chercheurs, dont l’Alliance pour la thérapie génique contre le cancer, Angels of Hope, BioCanRx, la Fondation Brain Canada, la Fondation canadienne pour l’innovation, l’Institut de recherche de la Société canadienne du cancer, les Instituts de recherche en santé du Canada, la Fondation du CHEO, Don de cheveux Ottawa, l’Institut ontarien de recherche sur le cancer, le ministère de la Recherche et de l’Innovation de l’Ontario, la Fondation de l’Hôpital d’Ottawa, la Fondation du cancer de la région d’Ottawa et l’Institut de recherche Terry Fox.


Citations

David Stojdl, Ph.D., scientifique principal, CHEO; professeur agrégé, Université d’Ottawa :
  • « Ce financement confirme à merveille que nous sommes sur la bonne voie. Nous voulons tous figurer dans un projet scientifique qui sauve des vies et je crois que nos travaux d’immunothérapie nous permettrons de le faire. »


Brian Lichty, Ph.D., professeur agrégé, Université McMaster :
  • « Notre technologie nous a valu un énorme succès jusqu’à présent, mais ce soutien financier en tant qu’entreprise commerciale est capital pour nous permettre de l’apporter au chevet des patients. Nous savons qu’il y a là tout un potentiel. »


John Bell, Ph.D., scientifique principal, L’Hôpital d’Ottawa; professeur, Université d’Ottawa :
  • « L’appui de la collectivité a été crucial à notre travail, et il continuera de l’être. L’élaboration de nouvelles thérapies est extrêmement coûteuse, alors nous devons solliciter le soutien du secteur privé pour faire avancer notre recherche à l’étape suivante. Je tiens à exprimer ma sincère gratitude envers toutes les personnes qui nous ont permis d’arriver où nous en sommes aujourd’hui. »


Dr Derek Jonker, chercheur principal pour l’essai du virus Maraba; oncologue médical, L’Hôpital d’Ottawa; professeur, Université d’Ottawa :
  • « Nous sommes heureux des progrès de l’essai clinique jusqu’ici et nous avons maintenant une bonne idée des façons dont les patients réagissent à la thérapie à base de deux virus. Nous pensons passer bientôt au stade II pour les patients qui ont le cancer du poumon, du sein ou de l’œsophage et de l’estomac. »


Dr Martin Osmond, PDG et directeur scientifique de l’Institut de recherche du CHEO :
  • « Le laboratoire de David Stojdl a joué un rôle dans la découverte initiale et dans l’élaboration du virus Maraba, et le CHEO en est fier! Aujourd’hui, il est le principal atout des activités impressionnantes de Turnstone, ce qui est très inspirant. Mes sincères félicitations à toute l’équipe de Turnstone pour ce grand jalon qui nous propulse vers de meilleurs résultats pour les patients grâce à la recherche. »


Dr Duncan Stewart, vice-président exécutif de la Recherche à L’Hôpital d’Ottawa; professeur à l’Université d’Ottawa :
  • « Les chercheurs universitaires se butent à d’immenses obstacles lorsqu’ils tentent de faire passer leurs découvertes du laboratoire au chevet du patient. Je tiens donc à féliciter du fond du cœur John Bell et ses collègues. Leur succès a aidé à forger à L’Hôpital d’Ottawa une culture de recherche translationnelle extrêmement prometteuse pour les patients et pour l’économie. »


Mona Nemer, vice-rectrice à la recherche, Université d’Ottawa :
  • « Cet investissement représente un important jalon pour l’avancement de la recherche universitaire et l’intégration des découvertes scientifiques aux soins cliniques. L’Université d’Ottawa tient à féliciter Turnstone ainsi que nos chercheurs pour cette belle réussite. Nous nous réjouissons à l’idée de collaborer avec Turnstone et l’équipe de recherche pour faire davantage progresser cette technologie. »


Dr Paul O’Byrne, doyen et vice-recteur, Faculté des sciences de la santé, Université McMaster :
  • « La commercialisation des découvertes qui ont lieu dans nos laboratoires universitaires est un grand pas en avant pour bâtir une société physiquement et économiquement robuste. Les travaux du professeur Lichty et des autres chercheurs de McMaster suscitent tout notre enthousiasme, de même que cette collaboration entre le CHEO, l’Hôpital d’Ottawa, l’Université d’Ottawa, tous ceux qui ont apporté leur soutien, et maintenant, Turnstone. Ce financement considérable que vient de recevoir Turnstone est inestimable. »


Dr Lincoln Stein, directeur scientifique par intérim de l’Institut ontarien de recherche sur le cancer :
  • « L'Institut ontarien de recherche sur le cancer est fier de stimuler la recherche pluri-institutionnelle novatrice de Turnstone en accordant notamment à l'entreprise un important appui financier et en nature qui lui permettra de mener à bien l'essai clinique en cours. Toutes nos félicitations à l'équipe de Turnstone pour avoir réussi à attirer de nouveaux investissements qui profiteront à la fois aux patients cancéreux et à l'économie de l'innovation de l'Ontario. »


Stéphanie Michaud, présidente-directrice générale, BioCanRx :
  • « Au nom de BioCanRx, je félicite Turnstone Biologics pour l'important investissement annoncé aujourd'hui, qui témoigne non seulement du succès de cette entreprise, mais aussi des percées dans le domaine des virus oncolytique au Canada et dans le monde. Ces thérapies nouvelles pourraient changer à jamais le traitement contre le cancer. Nous sommes heureux de poursuivre notre collaboration avec Turnstone pour faire passer ces découvertes importantes du laboratoire à la clinique. »


Contacts pour les médias