Nouvelles

Moins de patients atteints de la COVID-19 aux Soins intensifs grâce aux anticoagulants


le 17 février 2021

« Ces résultats prometteurs nous offrent un outil de plus pour aider les patients hospitalisés en raison de la COVID-19. » – Dre Lana CastellucciUne pleine dose d’anticoagulant réduit le recours à la ventilation artificielle et les transferts aux Soins intensifs chez les patients passablement malades et hospitalisés pour la COVID-19, selon les résultats provisoires d’un essai clinique international.

L’étude était menée dans plus de 300 hôpitaux, y compris L’Hôpital d’Ottawa où l’étude était dirigée localement par la Dre Lana Castellucci. Avec 41 participants, L’Hôpital d’Ottawa était en tête des centres participant à l’étude qui ont recruté le plus de candidats.

Tous les patients hospitalisés reçoivent déjà une faible dose d’anticoagulant pour prévenir les caillots sanguins. L’étude visait à déterminer si les patients atteints de la COVID-19 à risque élevé de caillots sanguins pourraient bénéficier d’une dose plus forte.

Selon les résultats de l’étude, la pleine dose d’anticoagulant était sécuritaire et a permis d’éviter à des patients passablement malades de se retrouver aux Soins intensifs. Toutefois, la pleine dose n’a pas été bénéfique pour les patients atteints de la COVID-19 qui étaient déjà aux Soins intensifs, et pouvait même être nocive dans certains cas. Ces résultats ont déjà changé la pratique à L’Hôpital d’Ottawa, et pourraient alléger la pression sur les Soins intensifs dans le monde entier. Lisez le communiqué des National Institutes of Health.

« Ces résultats prometteurs nous offrent un outil de plus pour aider les patients hospitalisés en raison de la COVID-19. » – Dre Lana Castellucci, scientifique à L’Hôpital d’Ottawa et professeure adjointe à l’Université d’Ottawa.

Équipe de recherche à L’Hôpital d’Ottawa et à l’Université d’Ottawa : les Drs Lana Castellucci, Marc Carrier, Alan Karovitch et Cathy Code, et les infirmières en recherche Irene Watpool et Rebecca Porteous. Merci aux médecins de la Médecine interne générale et au personnel infirmier des unités de soins réservées à la COVID-19 pour leur soutien à l’étude.

Cochercheurs principaux externes : Drs Ryan Zarychanski (Université du Manitoba), Patrick Lawler (Université de Toronto) et Ewan Goligher (University of Toronto)

Financement : L’essai clinique à L’Hôpital d’Ottawa a reçu le soutien financier des Instituts de recherche en santé du Canada. La recherche à L’Hôpital d’Ottawa est possible grâce aux généreux dons de la collectivité à la Fondation de l’Hôpital d’Ottawa.

L’Hôpital d’Ottawa est un centre universitaire de pointe dans le domaine de la recherche et de la santé et un hôpital d’enseignement fièrement affilié à l’Université d’Ottawa.

Personne ressource pour les médias
Amelia Buchanan
Spécialiste principale des communications
Institut de recherche de l’Hôpital d’Ottawa
613-297-8315
ambuchanan@ohri.ca