Nouvelles

Un nouveau régime de traitement ciblé permet aux personnes atteintes d’une forme rare de cancer du sang de vivre plus longtemps et en meilleure santé


le 1 août 2018


Une étude publiée dans le New England Journal of Medicine, cosignée par le Dr David MacDonald, donne de l’espoir aux personnes atteintes de macroglobulinémie de Waldenström et pourrait changer leur vie. Cette forme rare de cancer touche les globules blancs appelés cellules B, qui aident normalement à combattre les infections. L’essai, qui comptait 150 participants dans 9 pays, combinait un nouveau traitement ciblé, l’ibrutinib, à un traitement plus ancien, le rituximab. Après 2 ans et demi, 83 % des patients qui avaient reçu le traitement combiné avaient vu leur état se stabiliser ou s’améliorer, comparativement à 28 % de ceux qui avaient seulement reçu l’ancien traitement. Les patients ayant reçu le traitement combiné étaient aussi plus susceptibles de voir leur cancer et leur anémie se résorber. Bien que l’ibrutinib ne soit pas encore approuvé pour le traitement de la macroglobulinémie de Waldenström, les patients peuvent demander à leur médecin spécialiste comment ils peuvent s’en faire prescrire. Consultez les nouvelles cliniques de l’American Society of Hematology pour en savoir plus.

« Ces résultats sont très impressionnants et importants pour les patients, surtout en ce qui concerne l’amélioration de la qualité de vie », explique le Dr MacDonald, directeur du groupe d’essais cliniques en hématologie maligne de L’Hôpital d’Ottawa et professeur adjoint à l’Université d’Ottawa. « Je tiens à remercier les patients qui ont participé à cet essai, car les résultats amélioreront les soins futurs de nombreuses personnes. »

Le Dr MacDonald a contribué à cet essai lorsqu’il travaillait au centre de cancérologie de la Nouvelle-Écosse.

Auteurs: Dimopoulos MA, Tedeschi A, Trotman J, García-Sanz R, Macdonald D, Leblond V, Mahe B, Herbaux C, Tam C, Orsucci L, Palomba ML, Matous JV, Shustik C, Kastritis E, Treon SP, Li J, Salman Z, Graef T, Buske C; iNNOVATE Study Group and the European Consortium for Waldenström’s Macroglobulinemia.

Financement: Pharmacyclics, Janssen Research and Development

L’Hôpital d’Ottawa : Inspiré par la recherche. Guidé par la compassion.

L’Hôpital d’Ottawa est l’un des plus importants hôpitaux d’enseignement et de recherche au Canada. Il est doté de plus de 1 100 lits, d’un effectif de quelque 12 000 personnes et d’un budget annuel d’environ 1,2 milliard de dollars. L’enseignement et la recherche étant au cœur de nos activités, nous possédons les outils qui nous permettent d’innover et d’améliorer les soins aux patients. Affilié à l’Université d’Ottawa, l’Hôpital fournit sur plusieurs campus des soins spécialisés à la population de l’Est de l’Ontario. Cela dit, nos techniques de pointe et les fruits de nos recherches sont adoptés partout dans le monde. Notre vision consiste à améliorer la qualité des soins et nous mobilisons l’appui de toute la collectivité pour mieux y parvenir. Pour en savoir plus sur la recherche à L’Hôpital d’Ottawa, visitez www.irho.ca

L’Université d’Ottawa : Un carrefour d’idées et de cultures 

L’Université d’Ottawa compte plus de 50 000 étudiants, professeurs et employés administratifs qui vivent, travaillent et étudient en français et en anglais. Notre campus est un véritable carrefour des cultures et des idées, où les esprits audacieux se rassemblent pour relancer le débat et faire naître des idées transformatrices. Nous sommes l’une des 10 meilleures universités de recherche du Canada; nos professeurs et chercheurs explorent de nouvelles façons de relever les défis d’aujourd’hui. Classée parmi les 200 meilleures universités du monde, l’Université d’Ottawa attire les plus brillants penseurs et est ouverte à divers points de vue provenant de partout dans le monde.

Personnes ressource pour les médias
Jennifer Ganton
Directrice, Communications et relations publiques
Institut de recherche de l'Hôpital d'Ottawa
Bureau : 613-798-5555 x 73325
Cell. : 613-614-5253
jganton@ohri.ca