Nouvelles

Les urologues réduisent les chirurgies non nécessaires pour le cancer de la prostate dans l’Est ontarien


le 5 juillet 2018


De plus en plus d’hommes dans l’Est ontarien évitent une chirurgie de la prostate non nécessaire selon une étude menée par les Drs Luke Lavallée et Luke Witherspoon et parue dans CMAJ Open. Le cancer de la prostate demeure le cancer le plus courant chez les hommes, mais il était auparavant surdiagnostiqué et surtraité. La chirurgie est un bon traitement dans certains cas, mais elle n’est pas toujours nécessaire chez les hommes dont le cancer est à faible risque, car elle peut avoir des effets secondaires comme l’incontinence et la dysfonction sexuelle. Voilà pourquoi on la recommande particulièrement pour les hommes dont le cancer risque de croître ou de se propager. Les chercheurs ont examiné les dossiers de tous les patients qui ont eu une chirurgie pour le cancer de la prostate dans l’Est ontarien entre 2009 et 2015. Ils ont constaté que la proportion de ces patients ayant un risque intermédiaire à élevé de cancer est passée de 47 % à 90 %. C’est donc dire que ceux ayant un faible risque de cancer sont moins exposés aux risques de la chirurgie et que les urologues ont réussi à mettre en œuvre de nouvelles lignes directrices portant sur la recommandation des chirurgies.

«?Nous étions heureux de constater que la chirurgie est l’option choisie pour les hommes dont le cancer risque le plus de causer du tort et qu’elle est exclue dans les autres cas. C’est une grande réussite pour réduire le surtraitement de cette maladie,?» dit le Dr Lavallée.

Auteurs: Luke Witherspoon, Johnathan L. Lau, Rodney H. Breau, Christopher Knee, Michael Fung Kee Fung, Robin Morash, Ranjeeta Mallick, Ilias Cagiannos, Christopher Morash, Luke T. Lavallée.

Financement : L’étude en question bénéficie d’un généreux soutien à L’Hôpital d’Ottawa pour la cancérologieainsi que du financement du Association des urologues au Canada et Prostate Cancer Fight Foundation - Ride for Dad.

L’Hôpital d’Ottawa : Inspiré par la recherche. Guidé par la compassion.

L’Hôpital d’Ottawa est l’un des plus importants hôpitaux d’enseignement et de recherche au Canada. Il est doté de plus de 1 100 lits, d’un effectif de quelque 12 000 personnes et d’un budget annuel d’environ 1,2 milliard de dollars. L’enseignement et la recherche étant au cœur de nos activités, nous possédons les outils qui nous permettent d’innover et d’améliorer les soins aux patients. Affilié à l’Université d’Ottawa, l’Hôpital fournit sur plusieurs campus des soins spécialisés à la population de l’Est de l’Ontario. Cela dit, nos techniques de pointe et les fruits de nos recherches sont adoptés partout dans le monde. Notre vision consiste à améliorer la qualité des soins et nous mobilisons l’appui de toute la collectivité pour mieux y parvenir. Pour en savoir plus sur la recherche à L’Hôpital d’Ottawa, visitez www.irho.ca

L’Université d’Ottawa : Un carrefour d’idées et de cultures  

L’Université d’Ottawa compte plus de 50 000 étudiants, professeurs et employés administratifs qui vivent, travaillent et étudient en français et en anglais. Notre campus est un véritable carrefour des cultures et des idées, où les esprits audacieux se rassemblent pour relancer le débat et faire naître des idées transformatrices. Nous sommes l’une des 10 meilleures universités de recherche du Canada; nos professeurs et chercheurs explorent de nouvelles façons de relever les défis d’aujourd’hui. Classée parmi les 200 meilleures universités du monde, l’Université d’Ottawa attire les plus brillants penseurs et est ouverte à divers points de vue provenant de partout dans le monde.

Personnes ressource pour les médias

Amelia Buchanan
Spécialiste principale des communications
Institut de recherche de l’Hôpital d’Ottawa
Bureau : 613-798-5555, x 73687
Cell. : 613-297-8315
ambuchanan@ohri.ca