Un poulet en caouchouc inspire la création d’un nouveau modèle pour une maladie pulmonaire rare

le 12 décembre 2017


En 2009, William Stanford, Ph.D. a reçu un panier d’articles amusants, dont un poulet en caouchouc, d’une jeune femme qui souhaitait lui parler de la maladie pulmonaire rare dont elle était atteinte, la lymphangioléiomyomatose. Il n’en connaissait rien, mais il était suffisamment intrigué pour rencontrer cette femme. La lymphangioléiomyomatose est une maladie génétique dévastatrice caractérisée par la croissance de cellules anormales dans les poumons. Elle ressemble un peu au cancer, mais beaucoup moins de chercheurs s’y intéressent. M. Stanford a donc décidé d’étudier cette maladie et aujourd’hui, ses résultats suscitent l’espoir partout dans le monde. Le tout dernier article de son équipe, publié dans Cancer Research, décrit un modèle unique pour étudier la lymphangioléiomyomatose. Comme les cellules en cause dans cette maladie ne se cultivent pas bien en laboratoire, son équipe les a reprogrammées génétiquement pour qu’elles deviennent des cellules souches pluripotentes induites (CSPi). Ils ont ainsi découvert que ces cellules peuvent donner lieu à une quantité illimitée de cellules causant la lymphangioléiomyomatose, ce qui sera fort utile pour comprendre la maladie et tester de nouveaux médicaments. La femme qui a inspiré cette étude et M. Stanford ont fait l’objet d’un reportage de CBC plus tôt cette année.

Authors: Julian LM, Delaney SP, Wang Y, Goldberg AA, Doré C, Yockell-Lelièvre J, Tam RY, Giannikou K, McMurray F, Shoichet MS, Harper ME, Henske EP, Kwiatkowski DJ, Darling TN, Moss J, Kristof AS, Stanford WL.

Financement : L’étude a pu être réalisée grâce aux généreux dons faits au Programme de médecine régénératrice de L’Hôpital d’Ottawa. Les chercheurs ont aussi reçu du soutien de Green Eggs and LAM, du McEwen Centre for Regenerative Medicine, du Département de la défense des États-Unis, des National Institutes of Health, de la LAM Foundation, de LAM Canada, de l’Institut ontarien de médecine régénératrice, de l’Université d’Ottawa, du ministère de la Recherche, de l’Innovation et des Sciences de l’Ontario et du Programme des chaires de recherche du Canada.

L’Hôpital d’Ottawa : Inspiré par la recherche. Guidé par la compassion.


L’Hôpital d’Ottawa est l’un des plus importants hôpitaux d’enseignement et de recherche au Canada. Il est doté de plus de 1 100 lits, d’un effectif de quelque 12 000 personnes et d’un budget annuel d’environ 1,2 milliard de dollars. L’enseignement et la recherche étant au cœur de nos activités, nous possédons les outils qui nous permettent d’innover et d’améliorer les soins aux patients. Affilié à l’Université d’Ottawa, l’Hôpital fournit sur plusieurs campus des soins spécialisés à la population de l’Est de l’Ontario. Cela dit, nos techniques de pointe et les fruits de nos recherches sont adoptés partout dans le monde. Notre vision consiste à améliorer la qualité des soins et nous mobilisons l’appui de toute la collectivité pour mieux y parvenir. Pour en savoir plus sur la recherche à L’Hôpital d’Ottawa, visitez www.irho.ca

L’Université d’Ottawa : Un carrefour d’idées et de cultures


L’Université d’Ottawa compte plus de 50 000 étudiants, professeurs et employés administratifs qui vivent, travaillent et étudient en français et en anglais. Notre campus est un véritable carrefour des cultures et des idées, où les esprits audacieux se rassemblent pour relancer le débat et faire naître des idées transformatrices. Nous sommes l’une des 10 meilleures universités de recherche du Canada; nos professeurs et chercheurs explorent de nouvelles façons de relever les défis d’aujourd’hui. Classée parmi les 200 meilleures universités du monde, l’Université d’Ottawa attire les plus brillants penseurs et est ouverte à divers points de vue provenant de partout dans le monde.

Personnes ressource pour les médias


Jennifer Ganton
Directrice, Communications et relations publiques
Institut de recherche de l'Hôpital d'Ottawa
Bureau : 613-798-5555 x 73325
Cell. : 613-614-5253
jganton@ohri.ca