Un traitement prometteur pour nos patients les plus malades

le 30 juin 2017

L’Hôpital d’Ottawa a été l’un des centres qui ont recruté le plus de patients pour l’essai clinique international d’un nouveau traitement prometteur de l’état de choc. Publiée dans le New England Journal of Medicine, l’étude montre qu’une protéine naturelle dans le corps appelée angiotensine II peut faire monter la tension artérielle chez les patients en état de choc qui ne réagissent à aucun autre traitement. Si les résultats sont confirmés et que le médicament est approuvé, cela pourrait constituer une nouvelle option pour nos patients les plus malades. L’état de choc est un trouble dévastateur qui provoque une chute si marquée de la tension artérielle que les organes commencent à s’éteindre par manque d’alimentation sanguine. C’est normalement le résultat d’une infection qui se répand dans tout le corps (choc septique).

« Nous utilisons habituellement des médicaments pour cibler deux des mécanismes naturels du corps afin de les stimuler à augmenter la tension artérielle », explique le responsable de l’étude à Ottawa, le Dr Shane English. « L’angiotensine II cible un troisième mécanisme, ce qui nous donne une nouvelle option prometteuse, même si d’autres travaux de recherches sont nécessaires. »

Authors: Khanna A, English SW, Wang XS, Ham K, Tumlin J, Szerlip H, Busse LW, Altaweel L, Albertson TE, Mackey C, McCurdy MT, Boldt DW, Chock S, Young PJ, Krell K, Wunderink RG, Ostermann M, Murugan R, Gong MN, Panwar R, Hästbacka J, Favory R, Venkatesh B, Thompson BT, Bellomo R, Jensen J, Kroll S, Chawla LS, Tidmarsh GF, Deane AM.

Funders: La Jolla Pharmaceutical Company

L’Hôpital d’Ottawa : Inspiré par la recherche. Guidé par la compassion.


L’Hôpital d’Ottawa est l’un des plus importants hôpitaux d’enseignement et de recherche au Canada. Il est doté de plus de 1 100 lits, d’un effectif de quelque 12 000 personnes et d’un budget annuel d’environ 1,2 milliard de dollars. L’enseignement et la recherche étant au cœur de nos activités, nous possédons les outils qui nous permettent d’innover et d’améliorer les soins aux patients. Affilié à l’Université d’Ottawa, l’Hôpital fournit sur plusieurs campus des soins spécialisés à la population de l’Est de l’Ontario. Cela dit, nos techniques de pointe et les fruits de nos recherches sont adoptés partout dans le monde. Notre vision consiste à améliorer la qualité des soins et nous mobilisons l’appui de toute la collectivité pour mieux y parvenir. Pour en savoir plus sur la recherche à L’Hôpital d’Ottawa, visitez www.irho.ca

L’Université d’Ottawa : Un carrefour d’idées et de cultures


L’Université d’Ottawa compte plus de 50 000 étudiants, professeurs et employés administratifs qui vivent, travaillent et étudient en français et en anglais. Notre campus est un véritable carrefour des cultures et des idées, où les esprits audacieux se rassemblent pour relancer le débat et faire naître des idées transformatrices. Nous sommes l’une des 10 meilleures universités de recherche du Canada; nos professeurs et chercheurs explorent de nouvelles façons de relever les défis d’aujourd’hui. Classée parmi les 200 meilleures universités du monde, l’Université d’Ottawa attire les plus brillants penseurs et est ouverte à divers points de vue provenant de partout dans le monde.

Personnes ressource pour les médias


Jennifer Ganton
Directrice, Communications et relations publiques
Institut de recherche de l'Hôpital d'Ottawa
Bureau : 613-798-5555 x 73325
Cell. : 613-614-5253
jganton@ohri.ca