Une étude ouvre la porte à des thérapies ciblées pour un cancer rare affectant les femmes

le 11 mai 2017


De nouvelles recherches dirigées par la Dre Johanne Weberpals donnent l’espoir que les femmes atteintes d’un cancer rare et peu étudié pourraient bientôt avoir accès à de nouvelles thérapies ciblées. Le carcinome épidermoïde de la vulve touche seulement une personne sur 25 000 et environ la moitié des cas sont liés au virus du papillome humain (VPH). Aucune thérapie ciblée n’a été approuvée pour cette maladie et le dernier essai clinique a pris fin il y a cinq ans. La Dre Weberpals et ses collègues ont séquencé 50 gènes de 43 patientes atteintes de la maladie (l’étude la plus approfondie à ce jour pour cette maladie) et ont découvert que de nombreux cancers avaient des mutations pouvant peut-être les prédisposer à des thérapies ciblées expérimentales. Ainsi, 14 % des patientes dont la maladie est liée au VPH avaient des mutations d’un gène appelé FGFR3, que des essais cliniques pour d’autres cancers ciblent à l’heure actuelle. Cette recherche ouvre la porte à l’essai de thérapies ciblant le FGFR3 et autres chez les patientes atteintes. Consultez l’article dans Clinical Cancer Research pour en savoir plus.

Auteurs: Weberpals JI, Lo B, Duciaume MM, Spaans JN, Clancy AA, Dimitroulakos J, Goss GD, Sekhon HS.

Commanditaires: La Fondation de l’Hôpital d’Ottawa et le Département de pathologie et de médecine de laboratoire de l’Hôpital d’Ottawa

L’Hôpital d’Ottawa : Inspiré par la recherche. Guidé par la compassion.


L’Hôpital d’Ottawa est l’un des plus importants hôpitaux d’enseignement et de recherche au Canada. Il est doté de plus de 1 100 lits, d’un effectif de quelque 12 000 personnes et d’un budget annuel d’environ 1,2 milliard de dollars. L’enseignement et la recherche étant au cœur de nos activités, nous possédons les outils qui nous permettent d’innover et d’améliorer les soins aux patients. Affilié à l’Université d’Ottawa, l’Hôpital fournit sur plusieurs campus des soins spécialisés à la population de l’Est de l’Ontario. Cela dit, nos techniques de pointe et les fruits de nos recherches sont adoptés partout dans le monde. Notre vision consiste à améliorer la qualité des soins et nous mobilisons l’appui de toute la collectivité pour mieux y parvenir. Pour en savoir plus sur la recherche à L’Hôpital d’Ottawa, visitez www.irho.ca

L’Université d’Ottawa : Un carrefour d’idées et de cultures


L’Université d’Ottawa compte plus de 50 000 étudiants, professeurs et employés administratifs qui vivent, travaillent et étudient en français et en anglais. Notre campus est un véritable carrefour des cultures et des idées, où les esprits audacieux se rassemblent pour relancer le débat et faire naître des idées transformatrices. Nous sommes l’une des 10 meilleures universités de recherche du Canada; nos professeurs et chercheurs explorent de nouvelles façons de relever les défis d’aujourd’hui. Classée parmi les 200 meilleures universités du monde, l’Université d’Ottawa attire les plus brillants penseurs et est ouverte à divers points de vue provenant de partout dans le monde.

Personnes ressource pour les médias


Jennifer Ganton
Directrice, Communications et relations publiques
Institut de recherche de l'Hôpital d'Ottawa
Bureau : 613-798-5555 x 73325
Cell. : 613-614-5253
jganton@ohri.ca