Les antipsychotiques pour traiter le délirium en soins palliatifs - plus de tort que de bien

le 6 janvier 2017


Un essai clinique aléatoire révèle que deux médicaments antipsychotiques couramment utilisés dans le traitement du délirium chez les patients en soins palliatifs provoquent en fait une aggravation des symptômes. Le délirium est un trouble mental qui se manifeste par des hallucinations, un état confusionnel et un comportement inapproprié. On l’observe couramment dans les unités de soins palliatifs, surtout chez les patients en fin de vie. On donne souvent des médicaments antipsychotiques comme la rispéridone et l’halopéridol pour soulager les symptômes du délirium. Le Dr Peter Lawlor est coauteur d’une étude effectuée auprès de 247 patients atteints de délirium, dans onze centres de soins palliatifs en Australie. Dans cette étude, parue en anglais dans le JAMA Internal Medicine, on explique avoir administré par voie orale à ces patients des doses de rispéridone, d’halopéridol ou de placébo pendant trois jours. Les chercheurs ont comparé les effets des médicaments sur les patients et ont constaté que les patients qui prenaient des antipsychotiques manifestaient des symptômes de délirium pires que ceux qui prenaient un placébo, et qu’ils avaient une fois et demie plus de risque de mourir. Les auteurs recommandent de ne pas avoir recours aux antipsychotiques pour traiter les patients en soins palliatifs dont les symptômes de délirium varient de légers à modérés. Un commentaire invité qualifie cette étude de « remarquable » et on formule le souhait que les recommandations soient immédiatement intégrées dans la pratique. Le Dr Lawlor est un clinicien-chercheur à L’Hôpital d’Ottawa et à l’Institut de recherche Bruyère. Il est aussi médecin en soins palliatifs à Soins continus Bruyère et professeur agrégé à l’Université d’Ottawa.

Co-auteurs: Meera R. Agar, PhD; Peter G. Lawlor, MB; Stephen Quinn, PhD; Brian Draper, MD; Gideon A. Caplan, MBBS;Debra Rowett, BPharm; Christine Sanderson, MPH; Janet Hardy, MD; Brian Le, MBBS; Simon Eckermann, PhD;Nicola McCaffrey, PhD; Linda Devilee, MBus; Belinda Fazekas, BN; Mark Hill, PhD; David C Currow, PhD

Commanditaires: The Australian Government’s Department of Health under the National Palliative Care Strategy, National Health and Medical Research Council, Australia

L’Hôpital d’Ottawa : Inspiré par la recherche. Guidé par la compassion.


L’Hôpital d’Ottawa est l’un des plus importants hôpitaux d’enseignement et de recherche au Canada. Il est doté de plus de 1 100 lits, d’un effectif de quelque 12 000 personnes et d’un budget annuel d’environ 1,2 milliard de dollars. L’enseignement et la recherche étant au cœur de nos activités, nous possédons les outils qui nous permettent d’innover et d’améliorer les soins aux patients. Affilié à l’Université d’Ottawa, l’Hôpital fournit sur plusieurs campus des soins spécialisés à la population de l’Est de l’Ontario. Cela dit, nos techniques de pointe et les fruits de nos recherches sont adoptés partout dans le monde. Notre vision consiste à améliorer la qualité des soins et nous mobilisons l’appui de toute la collectivité pour mieux y parvenir. Pour en savoir plus sur la recherche à L’Hôpital d’Ottawa, visitez www.irho.ca

L’Université d’Ottawa : Un carrefour d’idées et de cultures


L’Université d’Ottawa compte plus de 50 000 étudiants, professeurs et employés administratifs qui vivent, travaillent et étudient en français et en anglais. Notre campus est un véritable carrefour des cultures et des idées, où les esprits audacieux se rassemblent pour relancer le débat et faire naître des idées transformatrices. Nous sommes l’une des 10 meilleures universités de recherche du Canada; nos professeurs et chercheurs explorent de nouvelles façons de relever les défis d’aujourd’hui. Classée parmi les 200 meilleures universités du monde, l’Université d’Ottawa attire les plus brillants penseurs et est ouverte à divers points de vue provenant de partout dans le monde. www.uottawa.ca

Personnes ressource pour les médias


Amelia Buchanan
Spécialiste principale des communications
Institut de recherche de l’Hôpital d’Ottawa
Bureau : 613-798-5555, x 73687
Cell. : 613-297-8315
ambuchanan@ohri.ca