Nouveau médicament révolutionnaire contre la tuberculose maintenant disponible dans le cadre d’une étude canadienne : L’étude Taima TB 3HP est lancée à Iqaluit et à Ottawa

le 24 mars 2016

La tuberculose est une grande menace pour la santé publique dans le Nord du Canada : le taux d’incidence y est jusqu’à 40 fois plus élevé que la moyenne nationale. Les résidants d’Iqaluit et d’Ottawa peuvent maintenant s’inscrire à une étude portant sur une nouvelle combinaison de médicaments qui réduit la durée de traitement de l’infection tuberculeuse latente de 9 mois à 12 semaines.

L’étude, nommée Taima TB 3HP, est dirigée par le Dr Gonzalo Alvarez, pneumologue à L’Hôpital d’Ottawa et au Nunavut et professeur agrégé à l’Université d’Ottawa. Elle est financée par Santé Canada et l’Agence de la santé publique du Canada.

« Ces cinq dernières années, nous avons beaucoup progressé pour sensibiliser les gens d’Iqaluit à la tuberculose et améliorer le diagnostic de cette maladie. Le traitement de l’infection tuberculeuse latente demeure toutefois difficile parce qu’il est trop long », précise le Dr Alvarez. « Je suis ravi de pouvoir maintenant offrir aux gens un traitement sécuritaire, efficace et beaucoup plus rapide contre l’infection tuberculeuse latente. »

« C’est avec plaisir que le gouvernement du Canada investit dans cette importante étude, qui donnera accès à un nouveau traitement prometteur contre la tuberculose au Nunavut, où la tuberculose demeure une menace permanente pour la santé publique », déclare l’honorable Jane Philpott, C.P., députée. « Au moyen d’initiatives communautaires de collaboration comme l’étude du traitement 3HP de Taima tuberculose, nous continuerons de trouver de réelles solutions contre cette maladie guérissable. »

« Le gouvernement du Nunavut et le ministère de la Santé collaborent avec nos partenaires pour réduire les taux de tuberculose au Nunavut. Jusqu’à présent, nous avons réalisé beaucoup de progrès en renforçant l’éducation, la surveillance et le personnel », explique Monica Ell-Kanayuk, ministre de la Santé du Nunavut. « L’étude Taima TB 3HP porte sur un traitement prometteur contre la tuberculose. »

« Nunavut Tunngavik inc. (NTI) appuie l’étude avec enthousiasme », déclare James Eetoolook, vice-président de l’organisme. « Le nouveau traitement s’est révélé efficace pour traiter l’infection tuberculose latente dans le cadre d’autres études. Le traitement actuel est long et a de lourdes répercussions sur la qualité de vie des Inuits. »

« Le taux élevé de tuberculose chez les Inuits demeurent extrêmement préoccupants », affirme Natan Obed, président d’Inuit Tapiriit Kanatami (ITK). « ITK collabore avec les partenaires et les intervenants pour sensibiliser les gens à la nécessité d’adopter des approches plus efficaces pour la prévention, le contrôle et le traitement de la tuberculose chez les Inuits. Je félicite le Dr Alvarez et son équipe d’avoir entrepris l’étude Taima TB 3HP, qui offre une nouvelle approche du traitement. »

« La tuberculose a bouleversé ma vie », affirme Margaret Ishulutak, une femme d’Iqaluit qui a reçu le diagnostic de tuberculose active en 2014. « J’ai dû être isolée pendant quatre semaines et prendre des centaines de pilules pendant de nombreux mois pour m’en débarrasser. Je suis très heureuse que le Dr Alvarez et son équipe fassent de la recherche qui aidera peut-être à prévenir cette terrible maladie. »

L’étude sera menée auprès de 225 personnes atteintes de cette maladie à Iqaluit qui s’inscriront par l’entremise du Bureau de santé publique d’Iqaluit. Un volet parallèle sera aussi réalisé à L’Hôpital d’Ottawa dans le cadre du Programme de gestion de la tuberculose.

Pour vous inscrire à l’étude à Iqaluit, appelez au Bureau de santé publique d’Iqaluit. Pour vous inscrire à l’étude à Ottawa, demandez à votre médecin de vous référer au Programme de gestion de la tuberculose de L’Hôpital d’Ottawa.

Pour en savoir plus sur l’étude, consultez http://www.ohri.ca/newsroom/photos/uploads/Taima%20TB%203HP%20Backgrounder%20FR.pdf.

Photo: Le Dr Gonzalo Alvarez et Margaret Ishulutak

Renseignements :

• Jennifer Ganton, Institut de recherche de l’Hôpital d’Ottawa, jganton@ohri.ca, 613-798-5555, poste 73325 ou 613-614-5253 (cellulaire)

• Agence de la santé publique du Canada, Relations pour les médias, 613-957-2983

• Irma Arkus, gouvernement du Nunavut, iarkus@gov.nu.ca, 867-975-5762

• Kerry McCluskey, Nunavut Tunngavik inc., kmccluskey@tunngavik.com, 867-975-4914

• Patricia D’Souza, Inuit Tapiriit Kanatami, dsouza@itk.ca, 613-238-8181