L’Hôpital d’Ottawa accueillera un réseau de recherche national de 60 millions de dollars, axé sur des traitements novateurs contre le cancer

le 15 décembre 2014

Le réseau BioCanRX sera axé sur les biothérapies prometteuses telles que les virus contre le cancer, les cellules immunitaires et les anticorps synthétiques.


Le gouvernement du Canada a annoncé aujourd’hui une subvention de 25 millions de dollars, à laquelle s’ajoutent 35 millions de dollars remis par des partenaires, pour créer le premier réseau de centres d’excellence (RCE) consacré à la recherche sur le cancer. Le RCE, appelé Biothérapies pour le traitement du cancer (BioCanRX), sera dirigé par John Bell, un scientifique principal de l’Institut de recherche de l’Hôpital d’Ottawa et professeur de l’Université d’Ottawa.

« Les biothérapies sont très prometteuses parce qu’elles peuvent éliminer complètement même les cancers de stade avancé et entraîner beaucoup moins d’effets secondaires que bon nombre de nos traitements actuels. Cette possibilité en soi est très stimulante », a déclaré M. Bell qui sera le nouveau directeur scientifique du RCE.

« Cependant, ce financement est très particulier puisqu’il permettra à une formidable équipe de scientifiques canadiens de travailler ensemble pour mettre au point en parallèle plusieurs stratégies thérapeutiques et pour ensuite les mettre à l’essai séparément, puis en combinaison afin de trouver la façon la plus efficace d’aider notre système immunitaire à combattre le cancer. Dans le cas présent, on peut réellement affirmer que le tout est plus grand que la somme de ses parties », a ajouté M. Bell.

Lundi matin, Royal Galipeau, député d’Ottawa-Orléans, s’est rendu à L’Hôpital d’Ottawa pour annoncer le financement du RCE axé sur les biothérapies contre le cancer.

« Je suis ravi de célébrer le lancement de BioCanRX à Ottawa. Le gouvernement du Canada est heureux d’appuyer la recherche innovante qui contribuera à l’atteinte de notre objectif commun qui est d’améliorer le traitement du cancer pour les Canadiens. », a affirmé M. Galipeau.

Les biothérapies, qui comprennent les virus contre le cancer, les cellules immunitaires et les anticorps synthétiques, comptent parmi les traitements oncologiques les plus prometteurs ayant vu le jour au cours de la dernière décennie. Bien que les différentes biothérapies agissent de différentes façons, elles ont en commun la capacité de mobiliser et de stimuler les mécanismes de défense naturelle de l’organisme pour combattre les cellules cancéreuses. La revue Science, qui est la revue scientifique américaine la plus prestigieuse, a décrit, en 2013, ce domaine de recherche contre le cancer, aussi appelé immunothérapie, comme étant la « percée de l’année ».

Le nouveau réseau regroupe une équipe de plus de 40 chercheurs provenant de 17 établissements universitaires, 8 partenaires de l’industrie et près de 20 partenaires communautaires (y compris des organisations provinciales ainsi que des organismes de bienfaisance nationaux et régionaux). Ensemble, ces intervenants travailleront à accélérer la mise au point des biothérapies, des découvertes de laboratoire aux essais cliniques commandités par l’industrie en passant par les procédés de fabrication. Les Drs Rebecca Auer, Harry Atkins et Derek Jonker, ainsi que Jean-Simon Diallo et Dean Fergusson de L’Hôpital d’Ottawa et de l’Université d’Ottawa, sont également membres du nouveau réseau.

« Nous nous réjouissons d’accueillir ce nouveau réseau à L’Hôpital d’Ottawa et de faire notre part pour offrir à nos patients des traitements novateurs contre le cancer », a dit le Dr Duncan Stewart, vice-président de la recherche à l’Hôpital, président-directeur général et directeur scientifique de l’Institut de recherche de l’Hôpital d’Ottawa et professeur de l’Université d’Ottawa. « La création de ce réseau a été rendue possible grâce à de nombreuses personnes et organisations, mais j’aimerais tout spécialement remercier toutes les personnes qui ont fait un don à l’Hôpital. Votre appui très généreux a permis à la Fondation de verser plus de 18 M$ au fil des trois dernières années pour financer les soins et la recherche en lien avec le cancer à L’Hôpital d’Ottawa. Grâce à ces fonds, nous avons pu bâtir des installations et soutenir les scientifiques qui œuvrent à concevoir des traitements novateurs pour le bien-être des patients à Ottawa et partout ailleurs au monde. »

Drew Lyall, un survivant du cancer, est le président-directeur général du réseau. « Imaginez le jour où je pourrai recevoir un vaccin dérivé de mes propres cellules cancéreuses, qui entraînera ma rémission permanente, a affirmé M. Lyall. Imaginez des traitements efficaces et sans danger qui n’exigeraient plus le recours à la radiothérapie ou à la chimiothérapie. L’annonce d’aujourd’hui nous aidera à découvrir le réel potentiel des biothérapies dans la lutte contre le cancer, de sorte que nous n’aurons plus à imaginer les possibilités qu’elles offrent. »

La création du réseau Biothérapies pour le traitement du cancer (BioCanRX) faisait partie d’une annonce plus générale faite aujourd’hui par l’honorable Ed Holder, ministre d’État (Sciences et Technologie), qui portait sur la décision du gouvernement fédéral de financer cinq réseaux de recherche qui mèneront des recherches novatrices visant à régler d’importants problèmes sociaux, économiques ou de santé.

« Notre gouvernement s’est engagé à investir dans des réseaux de recherche de calibre mondial comme BioCanRX, qui développeront de nouvelles technologies et procédures pour traiter le cancer, a dit le ministre Holder. Grâce à notre stratégie renouvelée en matière de sciences, de technologie et d’innovation, notre gouvernement effectue des investissements qui permettent de repousser les frontières du savoir, de créer des emplois et de la prospérité et d’améliorer la qualité de vie des Canadiens. »

Cet investissement est le résultat du plus récent concours du Programme des RCE. Le concours a permis le financement de quatre nouveaux réseaux et le renouvellement du mandat d’un réseau existant pour une seconde période de cinq ans.

Liens connexes


Document d’information sur BioCanRX


L’Institut de recherche de l’Hôpital d’Ottawa


L’Institut de recherche de l’Hôpital d’Ottawa est l’établissement de recherche de l’Hôpital d’Ottawa; affilié à l’Université d’Ottawa, il entretient des liens étroits avec ses facultés de médecine et des sciences de la santé. L’Institut regroupe plus de 1 700 scientifiques, chercheurs cliniciens, étudiants diplômés, stagiaires postdoctoraux et employés de soutien qui se consacrent à la recherche pour améliorer la compréhension, la prévention, le diagnostic et le traitement des maladies. Appuyez nos efforts de recherche en faisant un don à La recherche au cœur de nos vies.


Personnes-ressource pour les médias


Paddy Moore
Communications et Relations publiques
Institut de recherche de l’Hôpital d’Ottawa
Bureau : 613-737-8899, poste 73687
Cell. : 613-323-5680
padmoore@ohri.ca