Dr Michel Chrétien nommé Fellow de la Société royale de Londres

le 29 mai 2009

L’Institut de recherche de l’Hôpital d’Ottawa (IRHO) est heureuse d’annoncer que le Dr Michel Chrétien vient d’être élu Fellow de la Royal Society de Londres. Le Dr Chrétien est chercheur senior émérite à l’IRHO, professeur à la Faculté de médecine de l’Université d’Ottawa et endocrinologue à L’Hôpital d’Ottawa.

Au niveau mondial, cet honneur est considéré comme l’une des reconnaissances sublimes pour un scientifique toutes catégories incluses. Chaque année, la Royal Society élit 44 nouveaux Fellows. Comme citoyens d’un pays du Commonwealth, les scientifiques canadiens sont éligibles et quatre d’entre eux ont été choisis cette année. Le Dr Chrétien est le premier médecin canadien français à joindre les rangs de cette prestigieuse Royal Society.

Le Dr Chrétien est mondialement reconnu pour sa théorie des prohormones. Proposée en 1967, elle explique comment l’organisme fabrique les hormones. Dix années plus tard, il réussit à isoler la β-endorphine humaine, une neurohormone analgésique et à prouver la complexité de sa fabrication. En 1990, avec son collègue le Dr Nabil Seidah de l’Institut de recherches cliniques de Montréal (IRCM), il a co-découvert les proprotéines convertases (PCs), des ciseaux biologiques responsables d’activer les hormones.

Ces trois observations séminales devinrent la base d’un concept révolutionnaire expliquant pourquoi certains gènes peuvent simultanément produire plusieurs substances. La théorie du Dr Chrétien s’est rapidement généralisée et s’applique maintenant à beaucoup d’autres biomolécules qui ne sont pas des hormones. L’identification des proprotein convertases en 1990 constitua la preuve finale que sa théorie, proposée 23 ans plus tôt, était valable.

Présentement, nous savons que les PCs sont impliquées dans plusieurs pathologies comme le cancer, les crises cardiaques et les accidents cérébraux vasculaires, les infections virales, le diabète et la maladie d’Alzheimer. De plus, de nouvelles données indiquent clairement que, dans certaines familles, l’une des convertases protège contre les maladies cardiaques. Enfin, certaines PCs constituent de bonnes cibles thérapeutiques pour contrer des infections virales telles le SIDA/VIH et l’influenza dont la grippe porcine A/H1NI et l’aviaire H5N1.

Gradué en 1960 de la Faculté de médicine de l’Université de Montréal, Michel Chrétien a poursuivi ses études aux Universités McGill, Harvard, Berkeley, UCSF et Cambridge (UK). En 1967, il a joint l’IRCM, dont il fut le Directeur scientifique de 1984 à 1994. En 1988, il présida le comité de la Société Royale du Canada qui publia un volumineux rapport sur le SIDA-HIV. De 1998 à 2002, il fut Directeur scientifique de l’Institut Loeb d’Ottawa (devenu IRHO). Plus récemment, il créa l’Institut de la biologie des systèmes d’Ottawa.

Suite à l’épidémie du SRAS de 2003, le Dr Chrétien co-fonda, avec le Dr Jeremy Carver de l’Université Trent, le Consortium International sur les Thérapies Antivirales (CITAV). CITAV est un ONG dont le principal objectif est de développer, à des coûts plus abordables, de nouveaux médicaments contre les infections virales les plus virulentes. Sous l’égide de l’équipe Carver/Chrétien, le CITAV s’est assuré de la collaboration de 250 scientifiques provenant de 25 pays.

Pour contrer la présente pandémie A/H1N1, les collaborateurs de CITAV travaillent jour et nuit afin d’identifier et de produire de grandes quantités de nouveaux types d’anticorps, lesquels neutralisent rapidement le virus du A/H1N1 et pourront être utilisés en attendant l’arrivée des vaccins. Pour le Dr Chrétien, la lutte contre les maladies virales est devenue sa grande priorité et continuera de l’être pour les prochaines années.

Le personnel de l’IRHO tient à féliciter chaleureusement le Dr Chrétien pour son élection a titre de Fellow de la Royal Society de Londres.

Au sujet de l’Institut de recherche de l’Hôpital d’Ottawa
L’Institut de recherche de l’Hôpital d’Ottawa (IRHO) est l’établissement de recherche de L’Hôpital d’Ottawa. Il est affilié à l’Université d’Ottawa et entretient des liens étroits avec ses facultés de médecine et des sciences de la santé. L’IRHO regroupe plus de 1 300 scientifiques, chercheurs cliniciens, étudiants diplômés, stagiaires postdoctoraux et employés de soutien qui se consacrent à la recherche pour améliorer la compréhension, la prévention, le diagnostic et le traitement des maladies (www.irho.ca).

Renseignements
Jennifer Paterson
Directrice, Communications et relations publiques
Institut de recherche de l’Hôpital d’Ottawa
Téléphone : 613-798-5555 , poste 19691
Cellulaire : 613-614-5253
Courriel : jpaterson@ohri.ca

Dr Michel Chrétien
Téléphone : 613-851-4063
Courriel : mchretien@ohri.ca