Un outil primé aide à prédire le rétablissement d’une lésion de la moelle épinière

le 11 octobre 2017


« Vais-je pouvoir un jour marcher à nouveau? » Voilà l’une des premières questions que pose une personne qui vient d’avoir une lésion de la moelle épinière. Puisque le rétablissement est différent dans chacun des cas, il est généralement difficile de prédire ce qu’une personne pourra faire dans l’avenir. Cependant, l’équipe du Dr Philippe Phan, qui comprend le Dr Eugene Wai, la Dre Eve Tsai, Darren Roffey et des collaborateurs d’un bout à l’autre du pays, a permis de faciliter la réponse à cette question en simplifiant un outil de prédiction existant. L’outil d’origine comportait cinq mesures prises dans les jours suivant la blessure pour prédire les probabilités qu’un patient marche sans aide d’ici un an. L’équipe a vérifié les variables les plus utiles et a créé un outil simplifié ne nécessitant que trois mesures. L’outil simplifié donne des résultats aussi fiables que l’outil d’origine et peut prédire avec une précision de 84 % si une personne pourra marcher à nouveau un an après avoir eu une lésion de la moelle épinière. L’équipe a bon espoir que l’examen initial sera ainsi accéléré et que plus de médecins se serviront de l’outil du fait que seulement trois mesures sont maintenant nécessaires. Étudiante en médecine travaillant au laboratoire du Dr Phan, Kate Hicks a reçu la Médaille du fondateur de la Société de recherche orthopédique du Canada pour sa contribution à cette étude, publiée dans The Spine Journal.

Auteurs: Katharine E. Hicks, Yichen Zhao, Nader Fallah, Carly S. Rivers, Vanessa K. Noonan, Tova Plashkes, Eugene K. Wai, Darren M. Roffey, Eve C. Tsai, Jerome Paquet, Najmedden Attabib, Travis Marion, Henry Ahn, Philippe Phan, The RHSCIR Network

Financement : Association médicale universitaire de L’Hôpital d’Ottawa, Institut Rick Hansen, Emplois d’été Canada

L’Hôpital d’Ottawa : Inspiré par la recherche. Guidé par la compassion.


L’Hôpital d’Ottawa est l’un des plus importants hôpitaux d’enseignement et de recherche au Canada. Il est doté de plus de 1 100 lits, d’un effectif de quelque 12 000 personnes et d’un budget annuel d’environ 1,2 milliard de dollars. L’enseignement et la recherche étant au cœur de nos activités, nous possédons les outils qui nous permettent d’innover et d’améliorer les soins aux patients. Affilié à l’Université d’Ottawa, l’Hôpital fournit sur plusieurs campus des soins spécialisés à la population de l’Est de l’Ontario. Cela dit, nos techniques de pointe et les fruits de nos recherches sont adoptés partout dans le monde. Notre vision consiste à améliorer la qualité des soins et nous mobilisons l’appui de toute la collectivité pour mieux y parvenir. Pour en savoir plus sur la recherche à L’Hôpital d’Ottawa, visitez www.irho.ca

L’Université d’Ottawa : Un carrefour d’idées et de cultures


L’Université d’Ottawa compte plus de 50 000 étudiants, professeurs et employés administratifs qui vivent, travaillent et étudient en français et en anglais. Notre campus est un véritable carrefour des cultures et des idées, où les esprits audacieux se rassemblent pour relancer le débat et faire naître des idées transformatrices. Nous sommes l’une des 10 meilleures universités de recherche du Canada; nos professeurs et chercheurs explorent de nouvelles façons de relever les défis d’aujourd’hui. Classée parmi les 200 meilleures universités du monde, l’Université d’Ottawa attire les plus brillants penseurs et est ouverte à divers points de vue provenant de partout dans le monde. www.uottawa.ca

Personnes ressource pour les médias


Amelia Buchanan
Spécialiste principale des communications
Institut de recherche de l’Hôpital d’Ottawa
Bureau : 613-798-5555, x 73687
Cell. : 613-297-8315
ambuchanan@ohri.ca