Des vers nous renseignent sur la sclérose latérale amyotrophique

le 11 octobre 2017


L’équipe de Johnny Ngsee, Ph.D., a créé pour la première fois une forme génétique de la sclérose latérale amyotrophique (SLA), la SLA8, dans un modèle de ver qui pourra nous renseigner davantage sur cette maladie et servir à tester d’éventuelles thérapies. La SLA est causée par la mort progressive de nerfs qui contrôlent les muscles. Il n’existe à l’heure actuelle aucun moyen de prévenir ni de guérir la maladie, et 80 % des personnes qui en sont atteintes en meurent deux à cinq années après avoir reçu leur diagnostic. L’équipe de M. Ngsee a créé des vers ayant une mutation génétique qui imite la maladie. Dans ces vers, les nerfs qui contrôlent les mouvements de reculons commencent à mourir au mitan de la vie. C’est habituellement à cet âge que les symptômes de la maladie se manifestent chez les humains. Les chercheurs ont découvert que traiter ces vers avec un produit appelé PIK-93 a considérablement réduit la mort des cellules et amélioré la capacité des vers de reculer. Cependant, il a fallu administrer le traitement avant que les cellules commencent à mourir et continuer de le faire pendant le restant de la vie des vers. L’équipe cherche maintenant la voie moléculaire exacte que cible PIK-93 et veut savoir si elle pourrait rendre le produit efficace dès la mort des premiers nerfs. Les résultats de l’étude ont été publiés dans a revue Scientific Reports.

Auteurs: Wendy Zhang, Antonio Colavita and Johnny Ngsee

Commanditaires: Instituts de recherche en santé du Canada

L’Hôpital d’Ottawa : Inspiré par la recherche. Guidé par la compassion.


L’Hôpital d’Ottawa est l’un des plus importants hôpitaux d’enseignement et de recherche au Canada. Il est doté de plus de 1 100 lits, d’un effectif de quelque 12 000 personnes et d’un budget annuel d’environ 1,2 milliard de dollars. L’enseignement et la recherche étant au cœur de nos activités, nous possédons les outils qui nous permettent d’innover et d’améliorer les soins aux patients. Affilié à l’Université d’Ottawa, l’Hôpital fournit sur plusieurs campus des soins spécialisés à la population de l’Est de l’Ontario. Cela dit, nos techniques de pointe et les fruits de nos recherches sont adoptés partout dans le monde. Notre vision consiste à améliorer la qualité des soins et nous mobilisons l’appui de toute la collectivité pour mieux y parvenir. Pour en savoir plus sur la recherche à L’Hôpital d’Ottawa, visitez www.irho.ca

L’Université d’Ottawa : Un carrefour d’idées et de cultures


L’Université d’Ottawa compte plus de 50 000 étudiants, professeurs et employés administratifs qui vivent, travaillent et étudient en français et en anglais. Notre campus est un véritable carrefour des cultures et des idées, où les esprits audacieux se rassemblent pour relancer le débat et faire naître des idées transformatrices. Nous sommes l’une des 10 meilleures universités de recherche du Canada; nos professeurs et chercheurs explorent de nouvelles façons de relever les défis d’aujourd’hui. Classée parmi les 200 meilleures universités du monde, l’Université d’Ottawa attire les plus brillants penseurs et est ouverte à divers points de vue provenant de partout dans le monde. www.uottawa.ca

Personnes ressource pour les médias


Amelia Buchanan
Spécialiste principale des communications
Institut de recherche de l’Hôpital d’Ottawa
Bureau : 613-798-5555, x 73687
Cell. : 613-297-8315
ambuchanan@ohri.ca