Subventions de 6,5 M$ dans la recherche sur la virothérapie contre le cancer

le 18 mai 2017


Des chercheurs de L’Hôpital d’Ottawa et de l’Université d’Ottawa participeront à la recherche de pointe sur la virothérapie contre le cancer grâce à trois nouvelles subventions de recherche évaluée par des pairs, d’une valeur de 6,5 M$, versées par BioCanRx et des partenaires.

Résumés des projets

Stimuler la production de virus capables de combattre le cancer

Une équipe dirigée par Jean-Simon Diallo, Ph.D., mettra au point un moyen plus efficace de cultiver les virus utilisés pour produire des virothérapies expérimentales et les cellules CAR-T pour traiter le cancer. Le procédé actuel arrivera difficilement à répondre à la demande future anticipée. Les chercheurs ont récemment découvert un petit groupe de molécules, des « sensibilisants viraux », qui peuvent multiplier jusqu’à mille fois la production virale. Ils utiliseront ces molécules pour stimuler la fabrication de ces virus d’une grande utilité clinique.


  • Chercheur principal


    • Jean Simon Diallo, Ph.D. (L’Hôpital d’Ottawa, Université d’Ottawa)



  • Chercheurs


    • Dr Guy Ungerechts (L’Hôpital d’Ottawa, Université d’Ottawa)

    • John Bell, Ph.D. (L’Hôpital d’Ottawa, Université d’Ottawa)

    • Jonathan Bramson, Ph.D. (Université McMaster)

    • Brian Lichty, Ph.D. (Université McMaster, Turnstone Biologics)





• Financement : 399 800 $ de BioCanRx, du Fonds pour la recherche en Ontario – Alliance for Biotherapeutics Manufacturing Innovation, de Cancer de la Prostate Canada – Movember Team Grant et de la Fondation de l’Hôpital d’Ottawa

Essai d’immunothérapie et de virus combattant le cancer chez des modèles de cancer de l’ovaire

Une équipe dirigée par Barbara Vanderhyden, Ph.D., vérifiera si le gène Fibrinogen-like 2 (FGL2) pourrait être une cible dans la lutte contre le cancer de l’ovaire. Les chercheurs estiment que nuire au fonctionnement de FGL2 rendra le système immunitaire mieux à même d’attaquer la tumeur. Sur des modèles animaux, ils verront si traiter ce gène uniquement ou en combinaison avec le virus oncolytique Maraba MG1 permettrait de rapetisser les tumeurs du cancer de l’ovaire.


  • Chercheuse principale


    • Barbara Vanderhyden (L’Hôpital d’Ottawa, Université d’Ottawa)



  • Chercheurs


    • Carolina Ilkow, Ph.D. (L’Hôpital d’Ottawa, Université d’Ottawa)

    • Dr Gary Levy (Institut de recherche de l’Hôpital Toronto General)





• Financement : 157 992 $ de BioCanRx, de Cancer de l’ovaire Canada, des Ottawa District 2 Freemasons, de l’Université d’Ottawa et de la Fondation de l’Hôpital d’Ottawa

Essai clinique de virothérapie pour traiter les cancers associés au VPH

Des chercheurs d’Ottawa, de Hamilton et de Toronto mèneront ensemble un essai clinique visant à traiter des cancers liés au virus du papillome humain (VPH) par la virothérapie. Le VPH est responsable d’environ 5 % de l’ensemble des cancers dans le monde et cause des cancers du col de l’utérus et de la tête et du cou. L’essai clinique consistera à vérifier dans quelle mesure le vaccin (Ad/MG1-E6E7) est sécuritaire et capable de combattre le cancer chez des patients ayant un cancer avancé lié au VPH et dont les options de traitement sont épuisées. Il y aura plus d’information au sujet de l’essai lorsqu’il sera amorcé.


  • Chercheurs principaux


    • Dr Guy Ungerechts (L’Hôpital d’Ottawa, Université d’Ottawa)

    • John Bell, Ph.D. (L’Hôpital d’Ottawa, Université d’Ottawa)

    • Brian Lichty, Ph.D. (Université McMaster)



  • Chercheurs


    • Dr Amit Oza (Centre de cancérologie Princess Margaret)

    • Jonathan Bramson, Ph.D. (Université McMaster)

    • Dr Hal Hirte (Université McMaster)

    • Dr Sebastien Hotte (Université McMaster, Centre de cancérologie Juravinski)

    • Gregory Pond, Ph.D. (Université McMaster, Centre de cancérologie Juravinski)

    • Caroline Breitbach, Ph.D. (Turnstone Biologics)

    • Chantal Lemay, Ph.D. (Turnstone Biologics)





• Financement : 6 M$, dont 5,2 M$ de Turnstone Biologics et 0,8 M$ de BioCanRx

L’Hôpital d’Ottawa : Inspiré par la recherche. Guidé par la compassion.


L’Hôpital d’Ottawa est l’un des plus importants hôpitaux d’enseignement et de recherche au Canada. Il est doté de plus de 1 100 lits, d’un effectif de quelque 12 000 personnes et d’un budget annuel d’environ 1,2 milliard de dollars. L’enseignement et la recherche étant au cœur de nos activités, nous possédons les outils qui nous permettent d’innover et d’améliorer les soins aux patients. Affilié à l’Université d’Ottawa, l’Hôpital fournit sur plusieurs campus des soins spécialisés à la population de l’Est de l’Ontario. Cela dit, nos techniques de pointe et les fruits de nos recherches sont adoptés partout dans le monde. Notre vision consiste à améliorer la qualité des soins et nous mobilisons l’appui de toute la collectivité pour mieux y parvenir. Pour en savoir plus sur la recherche à L’Hôpital d’Ottawa, visitez www.irho.ca

L’Université d’Ottawa : Un carrefour d’idées et de cultures


L’Université d’Ottawa compte plus de 50 000 étudiants, professeurs et employés administratifs qui vivent, travaillent et étudient en français et en anglais. Notre campus est un véritable carrefour des cultures et des idées, où les esprits audacieux se rassemblent pour relancer le débat et faire naître des idées transformatrices. Nous sommes l’une des 10 meilleures universités de recherche du Canada; nos professeurs et chercheurs explorent de nouvelles façons de relever les défis d’aujourd’hui. Classée parmi les 200 meilleures universités du monde, l’Université d’Ottawa attire les plus brillants penseurs et est ouverte à divers points de vue provenant de partout dans le monde. www.uottawa.ca

Personnes ressource pour les médias


Amelia Buchanan
Spécialiste principale des communications
Institut de recherche de l’Hôpital d’Ottawa
Bureau : 613-798-5555, x 73687
Cell. : 613-297-8315
ambuchanan@ohri.ca