L’aspirine aussi efficace qu’un anticoagulant pour prévenir les caillots de sang après une arthroplastie

le 6 avril 2018

Les Drs Paul Kim, Wade Gofton, Phil Wells, Marc Rodger et Marc Carrier ont cosigné avec Doug Coyle, Ph.D., un article sur une étude dans le New England Journal of Medicine montrant que l’aspirine est aussi efficace que l’anticoagulant rivaroxaban pour prévenir la formation de caillots de sang après une arthroplastie de la hanche ou du genou. Ces caillots peuvent entraîner la mort s’ils vont se loger dans les poumons et sont la troisième principale cause de décès d’origine cardiovasculaire après la crise cardiaque et l’accident vasculaire cérébral. Les 3 424 patients qui ont participé à l’essai ont tous pris du rivaroxaban pendant cinq jours après leur chirurgie. Puis, la moitié des patients ont continué de prendre cet anticoagulant, tandis que l’autre moitié ont pris de l’aspirine pendant encore neuf jours pour une arthroplastie du genou ou 30 jours pour une arthroplastie de la hanche. D’après les résultats, les deux médicaments s’équivalent en termes de sûreté et d’efficacité pour prévenir les caillots de sang. L’aspirine coûte beaucoup moins cher que le rivaroxaban. L’étude pourrait donc permettre de réaliser de grandes économies dans le réseau de la santé. Au Canada, il y a eu 53 000 arthroplasties de la hanche et 64 000 arthroplasties du genou en 2015.

Auteurs: David R. Anderson, Michael Dunbar, John Murnaghan, Susan R. Kahn, Peter Gross, Michael Forsythe, Stephane Pelet, William Fisher, Etienne Belzile, Sean Dolan, Mark Crowther, Eric Bohm, Steven J. MacDonald, Wade Gofton, Paul Kim, David Zukor, Susan Pleasance, Pantelis Andreou, Steve Doucette, Chris Theriault, Abongnwen Abianui, Marc Carrier, Michael J. Kovacs, Marc A. Rodger, Doug Coyle, Philip S. Wells, and Pascal-Andre Vendittoli.

Financement: Les Instituts de recherche en santé du Canada. Les essais cliniques menés à L’Hôpital d’Ottawa bénéficient d’un généreux soutien de membres de notre collectivité dans le cadre de l’initiative de recherche visant à améliorer les soins aux patients.

L’Hôpital d’Ottawa : Inspiré par la recherche. Guidé par la compassion.


L’Hôpital d’Ottawa est l’un des plus importants hôpitaux d’enseignement et de recherche au Canada. Il est doté de plus de 1 100 lits, d’un effectif de quelque 12 000 personnes et d’un budget annuel d’environ 1,2 milliard de dollars. L’enseignement et la recherche étant au cœur de nos activités, nous possédons les outils qui nous permettent d’innover et d’améliorer les soins aux patients. Affilié à l’Université d’Ottawa, l’Hôpital fournit sur plusieurs campus des soins spécialisés à la population de l’Est de l’Ontario. Cela dit, nos techniques de pointe et les fruits de nos recherches sont adoptés partout dans le monde. Notre vision consiste à améliorer la qualité des soins et nous mobilisons l’appui de toute la collectivité pour mieux y parvenir. Pour en savoir plus sur la recherche à L’Hôpital d’Ottawa, visitez www.irho.ca

L’Université d’Ottawa : Un carrefour d’idées et de cultures


L’Université d’Ottawa compte plus de 50 000 étudiants, professeurs et employés administratifs qui vivent, travaillent et étudient en français et en anglais. Notre campus est un véritable carrefour des cultures et des idées, où les esprits audacieux se rassemblent pour relancer le débat et faire naître des idées transformatrices. Nous sommes l’une des 10 meilleures universités de recherche du Canada; nos professeurs et chercheurs explorent de nouvelles façons de relever les défis d’aujourd’hui. Classée parmi les 200 meilleures universités du monde, l’Université d’Ottawa attire les plus brillants penseurs et est ouverte à divers points de vue provenant de partout dans le monde. www.uottawa.ca

Personnes ressource pour les médias


Amelia Buchanan
Spécialiste principale des communications
Institut de recherche de l’Hôpital d’Ottawa
Bureau : 613-798-5555, x 73687
Cell. : 613-297-8315
ambuchanan@ohri.ca